CONSEILS SUR LA CONSTRUCTION D’UNE CAVE À VINS

Comment construire un espace vin

La construction d’une cave à vins doit satisfaire des conditions essentielles à la bonne conservation du vin :

-       -Une température constante (de préférence entre 11 et 14oC)

-       -Un bon niveau d’humidité (idéalement entre 60 et 80 %, minimum 50 %). Une trop grande humidité occasionne de la moisissure au bouchon et détériore l’étiquette alors qu’une humidité trop basse assèche le bouchon.

-       -L’absence de vibrations. Le mouvement nuit au vin.

-       -L’obscurité. Toujours le moins de lumière possible.

-       -Un environnement sans odeurs. Le liège des bouchons étant une matière poreuse, toute odeur présente dans la cave risque de se transmettre au vin. Éviter les garages et les salles de fournaises. De plus, une cave à vins n’est pas un garde-manger. N’y gardez pas d’oignons, de tomates ou d’autres aliments.

Murs et plafond
Divisions: La construction des murs de votre cave : ils peuvent être en 2
¢¢ x 4¢¢, mais idéalement en 2¢¢ x 6¢¢. Il faut éviter les caves entièrement entourées de béton. Vous ne pourrez pas y installer de système de climatisation en raison de l'épaisseur du béton.

Isolation: L’isolation doit être au minimum de R20 et idéalement de R30 ou plus, afin d’assurer une stabilité de la température et du taux d’humidité. L’intérieur de votre cave doit être le plus inerte possible. L'uréthane est le meilleur choix pour l’isolation, car il permet de rendre les murs et le plafond hermétiques. Les panneaux isolants rigides sont aussi recommandables.  La laine minérale peut également faire l’affaire si elle est bien protégée de l'humidité qui peut lui faire perdre ses capacités d'isolation avec le temps.

Revêtement des murs: Le revêtement le plus courant et probablement le plus simple est un gypse hydrofugé (utilisé pour les salles de bain). Il sera également pratique de mettre un mince contreplaqué (plywood 1/4) derrière le gypse afin de fournir de la prise aux visses des futurs casiers. Si vous optez pour la pierre décorative, évitez de la fixer avec une colle qui dégage des odeurs pouvant nuire au vin. La pierre naturelle représente toujours un meilleur choix.

Pare-vapeur: Un coupe-vapeur est nécessaire au maintien d’un taux d’humidité. Il doit être bien enchevêtré et fixé à l’aide d’un ruban adhésif. Il se place derrière le gypse hydrofugé.

Peinture: La peinture doit être au latex anti moisissure. Une peinture de salle de bain peut faire l’affaire. Idéalement, il faut choisir des couleurs sombres pour favoriser l’obscurité. Si vous rénovez une cave à vin et que celle-ci est infectée par des moisissures, suivez les conseils pour éliminer les moisissures.

La porte
Afin d’assurer une meilleure étanchéité de votre cave, une porte isolée R16 minimum et munie d’un coupe-froid est conseillée. Si vous préférez une porte vitrée, elle doit être préférablement munie d’un verre thermal traité contre les rayons ultraviolets. Une vitre en verre trempé est également recommandée si vous êtes dans un endroit passant ou si vous avez de jeunes enfants à proximité. Le verre trempé éclate (comme un pare-brise d’automobile) au lieu de casser en fragments dangereux.

N’oubliez pas la serrure sur la porte. Que ce soit avec une serrure à clé, à combinaison ou les nouvelles serrures à empreintes digitales, il vaut mieux contrôler l’accès de votre cave.

Le plancher
Tout type de revêtement non sensible à l’humidité,  pierre naturelle, céramique, marbre, peut être utilisé pour recouvrir le plancher. À éviter : le tapis, le bois et les vernis odorants.

Pour ceux qui construisent leur cave à vins dans un sous-sol, vous pouvez profiter de l’humidité naturelle du sol en perçant des trous de 1 ou 2 cm dans le béton du plancher. Des trous le long des murs à tous les 5-6 cm peuvent contribuer à augmenter le taux d’humidité de 1 ou 2 degrés dans votre cave. Il faut cependant vous assurer que le sol n’est pas gorgé d’eau et que le drainage sous le solage est adéquat pour éviter les infiltrations d’eau. Vous pouvez recouvrir les trous de grillage ou de gravier pour éviter l’entrée d’insectes.

L’éclairage
Le vin (le vin blanc surtout) n'aime pas la lumière. L'idéal est d'avoir une cave à vins obscure, où on a pris soin de bloquer le passage à toute entrée de lumière, notamment par la porte. Pour éclairer cet espace, bannissez les luminaires fluorescents qui pourraient altérer la qualité du vin. Si vous désirez créer une ambiance, vous devez prévoir un système d’éclairage minimal. Un deuxième éclairage d’appoint peut être utilisé au besoin, lorsque vous travaillez dans la cave.

Dans le but d’éviter toute variation inutile de la température, il est conseillé de se procurer un système d’éclairage dégageant peu de chaleur comme les LEDs. Vous pouvez aussi installer des contrôleurs d’intensité de lumière.

Le climatiseur
Une unité de réfrigération adaptée assurera une température constante entre 11 et 14oC.
Les climatiseurs de caves à vin doivent être installés à l'intérieur et prendre l'air dans une autre pièce de votre maison. De plus, un système de réfrigération maximise l’humidité relative qui doit être maintenue, de préférence, entre 60 et 80 %. Le choix de l’appareil dépend du volume de votre pièce et de sa localisation.

Les climatiseurs de cave les plus courants, dont KoolR et Fondis, ne génèrent pas d’humidité. Ils ne font que conserver l’humidité dans la cave. Pour la plupart des résidences privées, ces climatiseurs seront suffisants. Dans le cas d’un restaurant ou d’une résidence dont le climat est particulièrement sec, il faudra peut-être recourir à un système d’humidification.

Dans tous les cas, il faut proscrire les climatiseurs domestiques. Ceux-ci ne permettent pas à la température de baisser suffisamment et élimineront complètement l’humidité de la cave.

Rangement
Comme la position couchée permet au bouchon de garder son humidité au contact du vin et empêche l’oxygène d’entrer, il faut prévoir de nombreux rangements inclinés. Seules quelques bouteilles à capsule dévissable peuvent être conservées à la verticale.

Les bouteilles doivent être rangées de manière à ce que vous n'ayez pas à bouger une bouteille pour en prendre une autre.

Plusieurs modes de rangement sont disponibles : casiers modulaires (individuel, en vrac, bouteilles irrégulières) en cèdre rouge, en métal ou en terre rouge. On peut les acheter tout faits ou les confectionner sur mesure, mais il importe de faire attention à la solidité et surtout de choisir du cèdre SANS odeur.

Les casiers individuels permettent de mieux localiser l’emplacement de chaque bouteille. Vous pouvez même numéroter ces casiers. Les casiers en vrac (diamants, cubes, blocs, etc.) permettent surtout de placer de grandes quantités de bouteilles identiques.

Martin Ayotte est un connaisseur de vins qui pourra construire votre cave en tenant compte de toutes les exigences nécessaires à la bonne garde des petits vins comme des plus grands crus. (Nous rejoindre)

Voir la galerie
de réalisations

Presse

Accueil   Nous rejoindre   Aménagement de caves privées  Produits   Conseils   Gestion des stocks   Magasinier  Galerie  Presse